Bienvenue

L’Association canadienne des journaux est fière de présenter ces leçons à l’intention des enseignants. Les leçons ont été conçues pour être utilisées tout au long de l’année, selon les besoins du programme scolaire. Elles sont l’œuvre d’une enseignante qui, puisqu’elle a aussi travaillé dans le domaine des journaux, connaît bien les deux aspects du programme.

Nous espérons que ce programme saura vous aider, et nous aimerions recevoir vos commentaires quant à son utilisation.

Suzanne Raitt
Vice-présidente, Marketing
Association canadienne des journaux.

Deux choses manquent aux enseignants : le temps et l’argent.

Je le sais bien, puisque je suis enseignante au primaire. Les leçons de ce site web furent créées par nécessité. Le tout commença trois mois après l’obtention de mon diplôme en enseignement. Trois jours avant le début de la nouvelle année, j’avais obtenu un emploi d’enseignante du programme des arts de la langue pour les élèves de 7e et 8e année.

En entrant dans cette salle de classe vide, je ne savais pas si je devais être contente ou me mettre à pleurer. Si je me souviens bien, j’ai fait un peu les deux. Les quelques ressources qui devaient avoir existé à une certaine époque avaient disparu puisqu’elles étaient probablement la propriété des anciens enseignants. Les romans étaient écornés, salis par trop de mains. Il n’y en avait pas suffisamment pour organiser un cercle littéraire et encore moins une classe complète. Les manuels scolaires sur les tablettes dataient de plus de vingt ans.

Je savais que la première semaine ne serait pas un problème puisque j’avais en tête une série d’activités pour briser la glace et une nouvelle qui me donnerait une bonne idée des compétences de mes élèves en matière de lecture et d’écriture. Les difficultés commenceraient lors de la deuxième, de la troisième et de la quatrième semaine, jusqu’à ce que je puisse commander et recevoir le matériel dont j’avais besoin.

Je me suis tournée vers ce que je connaissais : le journalisme. Avec 25 ans d’expérience comme reporter, rédactrice de magazines et auteure, je connaissais bien mon métier. Les connaissances que j’avais accumulées dans mon travail pouvaient être identifiées et enseignées en classe afin de répondre aux exigences du programme en matière de connaissance des médias.

Dès le premier jour de classe, j’ai donc placé une commande de 15 exemplaires d’un quotidien qui devaient être livrés pendant six semaines. Chaque jour les journaux arrivaient en classe, une liasse qui devait être ouverte et explorée. Restrictions budgétaires obligent, ces 15 exemplaires servaient à trois classes. Et ce fut un immense succès, tant chez les habitués de la lecture des journaux que chez les autres.

Je vous invite donc à explorer le site, à utiliser les leçons et à épargner votre argent pour servir à d’autres nécessités pour votre classe. L’identification des niveaux n’est qu’une recommandation. En faisant quelques petits ajustements, vous pourrez passer du niveau débutant au niveau intermédiaire et y revenir. Les leçons sont complètes; elles contiennent des instructions détaillées, des notes de contexte et des évaluations.

Bonne chance.

Lynne Ainsworth

Lynne Ainsworth est enseignante pour la commission scolaire du district Halton en Ontario. Ancienne reporter spécialisée en éducation pour le Toronto Star, elle est aussi co-auteure des livres Growing with Your Child, Raising Great Kids et Understanding Your Teen, du groupe Canadian Living. Elle a aussi contribué des articles dans nombre de journaux canadiens.